Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
"Orange doit saisir les opportunités de la crise" affirme Stéphane Richard

"Orange doit saisir les opportunités de la crise" affirme Stéphane Richard

Dans un entretien aux « Echos », Stéphane Richard, Président de Capital filles et Président du groupe Orange, revient sur les conséquences de la crise sanitaire mondiale pour Orange. Selon lui, l'opérateur doit saisir les opportunités créées par la crise s'il ne veut pas jouer en deuxième division dans quelques années : Stéphane Richard nous parle de ces ambitions en Afrique et en Europe. Capital Filles déployé depuis 2014 en Roumanie avec Orange s'engage cette année pour un déploiement au Maroc avec Orange et ses entreprises partenaires. Les enjeux sont de taille : digitalisation des entreprises, télé-médecine, cyber-sécurité...autant de secteurs pourvoyeurs de formations et de métiers d'avenir pour les futures filleules de Capital Filles au Maroc.

Rouvrez-vous la porte à une expansion géographique en Europe ?

Nous n'avons aucun projet d'aller dans un nouveau pays européen par le biais d'une acquisition. Nous sommes attentifs en revanche à ce qui se passe dans les pays où nous sommes déjà présents, notamment la Roumanie et l'Espagne. Le marché espagnol va bouger. Orange n'est pas en mesure de faire une contre-offre sur MásMóvil qui vient de faire l'objet d'une OPA, mais nous étudions tous les scénarios pour tirer profit d'une potentielle recomposition du marché suite à cette opération.

A quels types d'opportunités pensez-vous ?

Il en existe dans les télécoms à l'international, en particulier en Afrique ; dans nos autres métiers - la cybersécurité ou la transformation digitale des entreprises - ; ou même sur de nouveaux métiers, comme la santé, dans lesquels nous pourrions plus nous développer. J'aimerais que les deux années qui me restent avant la fin de ce mandat nous permettent d'accomplir un certain nombre de mouvements que nous n'avons pas pu faire jusqu'ici.

Que pourrait faire Orange dans la santé ? Pourriez-vous aller aussi loin que dans la banque ?

Orange Business Services a déjà développé un pôle santé . La crise a montré l'importance de la médecine à distance, un domaine promis à un développement rapide. Nous sommes prêts à étudier toutes les opportunités, que ce soient des rapprochements avec des acteurs de la santé ou des partenariats.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Capital Filles, lauréate de l'appel à projet "1 jeune, 1 mentor"

Capital Filles, lauréate de l'appel à projet "1 jeune, 1 mentor"

C'est une grande fierté pour nous de vous annoncer que Capital Filles a été retenue parmi les...

28 mai 2021
Capital Filles lauréate du challenge IMPACT de la Banque de France !

Capital Filles lauréate du challenge IMPACT de la Banque de France !

Il y a un an, notre partenaire Banque de France développait un nouveau concept de mécénat...

17 mai 2021
Dominique Goutard au micro D'ESSentiel

Dominique Goutard au micro D'ESSentiel

Connaissez-vous ESSentiel, le podcast dédié aux acteurs et actrices de l’économie sociale et...

13 avril 2021
Capital Filles accueille 6 nouveaux partenaires membres actifs

Capital Filles accueille 6 nouveaux partenaires membres actifs

Le 17 mars dernier s’est tenu le Conseil d’administration de Capital Filles, au cours duquel...

29 mars 2021
Capital Filles : une référence pour les entreprises à mission

Capital Filles : une référence pour les entreprises à mission

Depuis 2019, une des mesures de la loi PACTE permet de valoriser les entreprises poursuivant des...

26 mars 2021
Un jour, une question, une marraine Capital Filles

Un jour, une question, une marraine Capital Filles

🚀 Ce mois-ci, Capital Filles a lancé sa campagne vidéo « Un jour, une question, une marraine...

25 mars 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus