CAPITAL FILLES
L'égalité des chances au féminin

Capital Filles est fait pour vous

si vous êtes en Seconde générale et technologique ou en Seconde Professionnelle, en Première ou en Terminale STI2D, STMG, STL et professionnelle.
Capital Filles, aujourd'hui présent dans 20 académies, s’étend progressivement sur l’ensemble du territoire national.

Avec Capital Filles vous allez découvrir
qu'il existe des secteurs d'activités et des métiers d'avenir, qui vont embaucher dans les prochaines années et qu’ils sont passionnants ; que les filières scientifiques et technologiques ont besoin de talents pas seulement masculins ;
que choisir l'apprentissage c’est, tout de suite, plusieurs avantages : s’initier au métier de son choix tout en poursuivant ses études, avec, à la clé, un diplôme et bien sûr, comme tout actif, un salaire.

Comment Capital Filles vous accompagne ?
En atelier collectif, en Seconde, Première et Terminale.
Avec Capital Filles, découvrez les entreprises « de l’intérieur », les métiers et formations qui s’offrent à vous, et le « mode d’emploi » pour la recherche de votre futur métier ; ou, si c’est votre choix, pour la poursuite de vos études en fin de cursus.
En tutorat individuel, en Terminale : Capital Filles vous propose d'être accompagnée par une tutrice - votre marraine - qui vous aidera à construire votre projet professionnel.

Pour bénéficier de Capital Filles, c'est simple :
vérifiez si votre lycée, votre CFA ou votre IUT sont partenaires du programme.
Il suffit de s'inscrire auprès de vos enseignants pour les
ateliers collectifs ou pour le tutorat individuel.

Découvrez les lycées, CFA et IUT partenaires de Capital Filles

Dès le 20 janvier 2017, les élèves peuvent ouvrir leur dossier d’inscription en ligne, saisir leurs vœux de poursuite d’étude, et les classer par ordre de préférence. Ils ont jusqu’au 20 mars à 18h pour sélectionner l’ensemble des vœux. Il est possible de formuler jusqu’à 24 vœux.

IMPORTANT : les élèves devront obligatoirement formuler au moins un vœu sur une licence "libre" (identifiée sur le site par une pastille verte) de leur académie et qui d’habitude a une capacité d’accueil suffisante pour accueillir tous les candidats.

Lien vers le site APB http://www.admission-postbac.fr

Plus d’informations sur le site de l’ONISEP/ http://www.onisep.fr/Page/Procedure-APB/Admission-post-bac-APB-formuler-ses-vaeux
Belle année 2017 à toutes les filleules, les marraines, les institutions et entreprises partenaires de Capital Filles en France et en Roumanie !
L'égalité des chances au féminin
L'égalité des chances au féminin
Lundi 5 décembre 2016, plus de 300 filleules Capital Filles, scolarisées dans les 21 lycées partenaires de l'association en Ile-de-France, ont été accueillies par Stéphane Richard, Président de l’association Capital Filles et Mathieu Gallet, Président-directeur général de Radio France, à la Maison de la Radio.

Rassemblées dans le mythique Studio 104, ces jeunes filles ont interrogé des représentantes et des représentants de grandes entreprises partenaires.

Leurs questions ont notamment porté sur l'existence des stéréotypes, la manière de décrocher un contrat d’apprentissage, la mixité dans l’entreprise ou encore sur les métiers d'avenir.
En prévision de la rentrée scolaire 2016-2017, 23 entreprises et institutions s'associent à Capital Filles en académies.

Bienvenue à APRR, AREA, ATOS Grenoble, Aubert & Duval, BPO Rennes, Cermex, CCI Côte d'Or, CCI Puy-de-Dôme, Dalkia, Entrepreneurs & Territoires, Eurotunnel, Kelles' Energies, KEOLIS Dijon, KEOLIS Rennes, Latécoère, Legrand, Limagrain, MEDEF Haute-Garonne, SEB, SPIE Est, Rennes Métropole, SNCF Clermont-Ferrand, VEOLIA...
Les Femmes dans l'entreprise, qu'est-ce que cela change ?
Les Femmes dans l'entreprise, qu'est-ce que cela change ?
Le mardi 3 mai s'est déroulé à Toulouse, dans la salle du Delivery Center, un grand Forum accueilli par Airbus dédié au tutorat, autour des associations Capital Filles, Passeport Avenir et Nos Quartiers ont du Talent.

Cet événement rassemblait les filleules de nos 3 établissements partenaires dans l'académie de Toulouse, leurs proviseurs et professeurs, ainsi que les marraines Capital Filles, pour un moment d'échange et de partage.
Les jeunes filles ont pu poser leurs questions sur scène aux représentantes d'Airbus, Orange, Météo France et Véolia, toutes entreprises partenaires de Capital Filles dans l'académie de Toulouse.
L'égalité des chances au féminin à Rennes
L'égalité des chances au féminin à Rennes
Mardi 26 avril, plus de 150 filleules Capital Filles, scolarisées dans les 7 lycées partenaires de l'association dans l’académie de Rennes, ont été accueillies par Geneviève Letourneux, Conseillère Municipale de la Ville de Rennes, Droits des femmes et égalité, Vice-présidente de Rennes Métropole en charge de la politique de la Ville et Thierry Terret, Recteur de l’académie de Rennes.

Rassemblées à l’Hôtel de Rennes Métropole, ces jeunes filles ont interrogé des représentantes et des représentants de grandes entreprises partenaires : France Télévisions, Météo-France, KEOLIS Rennes, NOKIA, Orange, Rennes Métropole et VINCI.

Leurs questions ont notamment porté sur l'existence des stéréotypes, la manière de décrocher un contrat d’apprentissage, la mixité dans l’entreprise ou encore sur les métiers d'avenir.
Les Forums Capital Filles en Roumanie : un succès grâce à l’engagement des partenaires publics et privés !
Les Forums Capital Filles en Roumanie :  un succès grâce à  l’engagement des partenaires publics et privés !
Plus de 260 lycéennes issues des dix lycées partenaires de Capital Filles en Roumanie ont participé aux Forums « Capital Filles : Réussir au féminin » organisés lundi 18 avril à la Bibliothèque Centrale de Bucarest et mardi 19 avril à l'Université de l'Ouest de Timisoara.
Les jeunes filles de classes de 12ème et 11ième, accompagnées de leurs professeurs et de leurs marraines, ont ainsi pu découvrir les métiers d’avenir et la mixité au travail au sein des entreprises partenaires du programme en Roumanie : Atos, Carrefour, ENGIE, EXPUR-Groupe Avril, L’Oréal NOKIA, et Orange.
En 2015-2106, 130 jeunes filles de 12ème sont en binôme avec une marraine Capital Filles.
A partir du 20 janvier 2016, chaque élève pourra à enregistrer ses vœux sur le site Admission Post Bac et les modifier jusqu’au 20 mars.

Disponibles sur le site :
>> Une documentation complète et synthétique proposée aux marraines et aux filleules Capital Filles, qui pourront approfondir leurs connaissances sur l'ensemble des formations post-bac.
>> Des liens vers le site de l'ONISEP pour aller plus loin dans la découverte des différents métiers, et des formations qui y conduisent.
>> Le Guide du candidat pour accompagner les élèves dans leurs démarches tout au long de l’année.

Bonne découverte des formations & des métiers d'avenir !
À lire >>
L'année commence en force chez Capital Filles !
800 marraines, collaboratrices bénévoles de nos entreprises partenaires, seront bientôt engagées en tant que marraines Capital Filles pour offrir un accompagnement personnalisé et continu aux filleules Capital Filles tout au long de leur année de Terminale dans nos 80 établissements partenaires.

Suite aux premiers ateliers organisés avant les vacances de la toussaint, 108 binômes marraine-filleule ont déjà été formés.
Les binômes marraine-filleule sont la clé de voûte du programme Capital Filles : chaque année, les filleules Capital Filles de toute la France construisent un projet de formation post-bac ambitieux et se donnent les moyens de le réaliser avec le support de leurs marraines.
Capital Filles en Roumanie : c'est parti !
Capital Filles en Roumanie : c'est parti !
Après la signature d'une convention de partenariat, en décembre 2014, entre le Ministère de l'Education et de la Recherche Scientifique, l'Ambassade de France, la CCI française en Roumanie (CCIFER) et 4 entreprises partenaires, Capital Filles poursuit son développement en Roumanie.

Plus de 400 lycéennes issues des 4 premiers lycées partenaires ont participé aux Forums "Capital Filles : réussir au féminin" organisés à la Bibliothèque Centrale de Bucarest, jeudi 21 mai 2015, et à l'Université de l'Ouest de Timisoara, vendredi 22 mai 2015.

Les jeunes filles accompagnées de leurs professeurs ont ainsi pu découvrir le programme et poser des questions sur leur avenir, les métiers de demain et la mixité au travail aux professionnelles des entreprises partenaires présentes en Roumanie : Atos, Alcatel-Lucent, L'Oréal et Orange.
rencontre avec Sandrine et sa filleule
rencontre avec Sandrine et sa filleule
Generali a rejoint Capital Filles en 2014-15. 12 marraines accompagnent déjà des jeunes filles de Terminale, notamment dans leurs choix d'orientation. Rencontre en vidéo avec deux d'entre elles, Sandrine Bouvier et sa filleule, Hadidja Moussa (lycée Galilée, Gennevilliers)
À lire >>
Pour la journée de la femme, Laetitia Saavedra, journaliste à France Inter, est allée rencontrer Stéphanie Vazeilles (Alcatel-Lucent) et sa filleule, Zoé Badja (lycée Paul Langevin, Sainte-Geneviève-des-bois). En réécoute à compter de 8min32sec.
À lire >>
Capital Filles sur Lesmetiers.net !
À l'occasion de la journée de la femme, dimanche 8 mars, les métiers.net ont publié trois interviews consacrée à Capital Filles.

Dominique Goutard, Déléguée générale de Capital Filles, y rappelle les missions et objectifs de l'association ; Stéphanie Vazeilles (Alcatel-Lucent) et Brigitte Galland (L'Oréal) témoignent quant à elles de leurs rôle et missions de marraines.
À lire >>
Tout aussi capables que les hommes
Tout aussi capables que les hommes
A l'occasion de la rencontre événement organisée le 12 février 2015 au Studio 104 de la Maison de la Radio, MOUV interviewait Séverine Chanet (L'Oréal) et sa filleule, Diankin Dembele (Lycée Voillaume, Aulnay-sous-Bois).
À lire >>
Capital Filles se développe en Roumanie
Capital Filles se développe en Roumanie
Suite à la signature d'une Convention de partenariat entre Capital Filles, le Ministère de l'Education Nationale Roumain, l'Ambassade de France en Roumanie et la Chambre de Commerce et d'Industrie Française en Roumanie, le programme Capital Filles est désormais européen !
4 entreprises partenaires font partie de cette nouvelle aventure : Alcatel-Lucent, L'Oreal, Orange et Atos.
Les binômes marraines/filleules sur les rails !
Les binômes marraines/filleules sur les rails !
Vous pouvez vous rendre dès à présent sur le site des Admissions Post Bac ! Et n'oubliez pas, à partir du 20 janvier jusqu'au 20 mars, vous pourrez inscrire vos voeux d'orientation post-bac sur le site.
À lire >>
Bonne nouvelle ! Capital Filles accueille deux nouvelles entreprises partenaires : Generali et Radio France
Bonne nouvelle ! Capital Filles accueille deux nouvelles entreprises partenaires : Generali et Radio France
Capital Filles réunit aujourd'hui 10 grandes entreprises et trois Ministères partenaires. Avec l'arrivée de Generali et de Radio France, ce sont deux nouveaux secteurs d'activité à découvrir : les métiers de l'assurance et de l'audiovisuel.
Dans son édition datée du jeudi 12 juin 2014, Le Monde donne la parole aux étudiants qui ont opté pour la poursuite d'études en alternance.
Morceaux choisis.

Aurélie, 26 ans, en apprentissage chez un artisan-plombier-chauffagiste : "A 23 ans, j'ai décidé de m'orienter vers une formation diplômante dans le bâtiment, d'installateur thermique précisément (…) On m'a dit une quinzaine de fois : "Ooh ! Une fille ! Ce n'est pas possible dans ce métier." C'est très dur à encaisser. Au final, j'ai trouvé mon patron grâce au CFA (…) Aujourd'hui, ça fait deux ans que je bosse avec lui, ça se passe très bien. Je suis très heureuse d'être tombée sur lui, car il est un bon formateur. Je vais continuer à étudier. Je compte passer mon brevet professionnel en génie climatique. C'est la preuve qu'une fille peut travailler dans le bâtiment."

Lucie Cazayous, 16 ans, en apprentissage chez un garagiste : "(…) Quand je suis arrivée au CFA de Pau, il n'y avait que des garçons, je suis la seule fille. Donc je me suis fait charrier. Mais, dans l'ensemble, ça va. (…) J'apprends à connaître la valeur du travail et de l'argent. Et puis surtout, je ne demande plus d'argent à ma mère !"

La suite sur LeMonde.fr, édition abonné en cliquant sur le lien ci-dessous.
À lire >>
A la rentrée 2013, Capital Filles sera présente dans 4 nouvelles académies (Bordeaux, Orléans-Tours, Nantes, Toulouse). 111 nouvelles marraines, soit au total plus de 500 marraines, toutes issues de des entreprises partenaires, sont déjà mobilisées pour aller à la rencontre des jeunes filles de Seconde, Première et Terminale dans ces régions. Parmi elles, des marraines Airbus qui vient de rejoindre l'association, portant ainsi à 7 le nombre d'entreprises partenaires du programme.
L'égalité filles-garçons dès la petite enfance, si on en parlait ?
Jeudi 28 mars 2013, Brigitte Gresy et Philippe Georges, membres de l’Inspection Générale des Affaires Sociales, ont remis à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du Gouvernement, leur rapport sur l’égalité entre filles et garçons dans les modes d’accueil de la petite enfance. Ce rapport propose quinze mesures pour changer réellement le mode de représentation des filles et des garçons et éduquer à l’égalité réelle dès le plus jeune âge.
À lire >>
Jeudi 29 novembre 2012, Orange a reçu le « Trophée Social des Télécoms » pour avoir été à l’initiative de « Capital Filles ». Ce programme destiné aux jeunes filles des zones d’éducation prioritaire et des zones rurales a pour but de leur donner confiance au moment des choix d’orientation et de susciter des vocations dans les filières techniques et scientifiques.

Présidé par Stéphane Richard, Président-Directeur général de France Télécom-Orange, depuis sa création en avril 2012, le programme « Capital Filles » a été rejoint depuis par d’autres partenaires prestigieux.

Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint en charge des Ressources Humaines Groupe, se réjouit de cette récompense : « Cette reconnaissance de nos pairs valorise une initiative qui agit concrètement pour accompagner un nombre croissant de jeunes filles vers les métiers techniques ou scientifiques. Je pense que ce Trophée ira droit au coeur des marraines, collaboratrices d’Orange, qui s’engagent et donnent de leur temps pour accompagner ces jeunes filles. »
Quelle formation est faite pour vous ?
Quelle formation est faite pour vous ?
Vous venez d’entrer en Terminale, le moment est venu de réfléchir à votre BTS ou à votre DUT. Découvrez dès à présent laquelle de ces formations vous correspondrait le mieux.

« Comment choisir ? », « Quels critères de sélection ? », « Quels débouchés professionnels ? »... Voici les questions et les réponses les plus fréquemment posées sur les Brevets de Technicien Supérieur (BTS) et les Diplômes Universitaires Technologiques (DUT). Inscriptions, critères d’admission et programmes, le site letudiant.fr vous donne toutes les clés pour choisir votre future formation.

À lire >>
Prix spécial du Jury 2011
Prix spécial du Jury 2011
Capital Filles, initié par France Télécom - Orange, a reçu le 16 novembre 2011, le Prix Spécial du jury. Ce prix a été remis à Brigitte Dumont, Directrice adjointe aux Ressources Humaines du Groupe, par la Présidente du jury, Rama Yade, ancienne secrétaire d'Etat et fondatrice de l'association "Allons Enfants", en présence du Président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer.
Brigitte Dumont a déclaré : "Nous sommes fiers d'avoir ainsi été récompensés et nous réjouissons de l'intérêt d'autres grandes entreprises qui ont accepté de rejoindre Orange".
Trophée de la Diversité 2011
Le 29 septembre 2011, Orange a reçu le Trophée de la Diversité, lors des septièmes « Rencontres internationales de la diversité » à Corte.

"... Capital Filles (...) est au confluent de plusieurs de nos engagements : l'accompagnement des jeunes des quartiers populaires vers le monde de l'entreprise, la priorité à l'apprentissage et la mixité de nos équipes en particulier dans les secteurs techniques. Nous sommes aussi ravis de la reconnaissance qui est ainsi témoignée à la centaine de marraines Orange qui se sont mobilisées pour accompagner ces jeunes filles... " (Bruno Mettling, Directeur Executif, Ressources Humaines, Orange)

À lire >>


Si vous êtes marraine, enseignant(e) dans un lycée, un CFA ou un IUT, partenaire de Capital Filles, cliquez ICI pour rejoindre votre Site Privé
PLAN DU SITE LES PARTENAIRES EN SAVOIR PLUS